Par quels mécanismes agit la sophrologie ?          

 

                         
          Les premières séances s'apparentent à de la relaxation. L'entraînement  régulier permet au départ de rééquilibrer nos états d'être. Les effets du stress quotidien s'estompent, les tensions du corps s'atténuent et le chahut mental cesse. A la fin d'une séance, l'individu se retrouve apaisé, détendu tant sur le plan physique que mental. Il reprend ses activités dans un état d'être plus harmonieux. Les bénéfices se font ressentir sur l'humeur, les relations, l'efficacité, et pleins d'autres domaines de la vie quotidienne.


          A plus long terme, la sophrologie nous entraîne dans une dynamique transformatrice de notre être tout entier. En modifiant le niveau de conscience, elle apporte une énergie nouvelle dans notre cheminement. La détente des premières séances fait progressivement place à l'émergence de notre nature profonde et authentique. Grâce à cette transformation intérieure, nous apprenons à porter un nouveau regard sur nous, nos activités, notre environnement et notre vie. Nous apprenons à sortir de nos croyances réductrices et nos schémas mentaux, eux-mêmes façonnés par les  souffrances du passé, les conditionnements de l'éducation et de la société.  
 

Question de fréquences

Notre cerveau est souvent branché sur les mêmes longueurs d'ondes: radio travail, radio soucis, radios peurs, radio préjugés, etc. Ces radios ne sont pas génératrices de paix et d'harmonie. Pourtant, d'autres postes radio émettent en permanence des ondes positives. Mais en mode ordinaire, nous ne savons pas les capter. En mode "sophro", nous changeons de fréquence, apparaît alors une autre réalité plus positive et constructive.