Licencié en éducation physique, le sport est pour moi un moyen de se sentir bien et de s'épanouir. Dans la même idée, la sophrologie ...

En savoir plus

Calendrier

des activités

Fabrice Moreau - Route de Neufchâteau, 222 - 6600, Bastogne - Tél: 061 21 74 39

Contact:

0491 870 146

moreau.sophro@yahoo.fr

La sophrologie

Historique

En 1960, Alfonso caycedo, neuropsychiatre à l’hôpital provincial de Madrid, dirigé par le Pr Lopez Ibor, s’occupait du traitement de patients psychiatriques en utilisant les méthodes de l’époque. Ces méthodes avaient pour caractéristique d’altérer la conscience des malades. Alfonso caycedo établi alors un rapport étroit entre la conscience et les maladies psychiatriques. Il se demanda si la conscience pouvait être harmonisée, exempte de toute altération. Ses premières démarches se dirigèrent vers l’hypnose clinique. Il créa un mouvement de recherche, une école scientifique qui étudie la conscience. Il nomma cette école : sophrologie, et il proposa la devise : « ut conscienta noscatur » : que la conscience soit connue.

Il intégra aux connaissances des neurosciences et de l’hypnose les connaissances de la psychanalyse, la philosophie antique. Il reprit aussi des techniques déjà utilisées par la relaxation progressive de Jacobson, le training autogène de Schultz. Sa rencontre avec le phénoménologue suisse Biswanger enrichi encore ses connaissances.

Après toutes ses investigations en occident, il parti en orient à la découverte du yoga intégral développé par Sri Aurobindo à Pondicherry en Inde. Il s’initia également à la méditation zen.

Pendant son voyage en orient, il confia la diffusion de la sophrologie à d’autres médecins comme notamment Raymond Abrezol, et Yves Davrou. De fils en aiguilles, plus de 3000 médecins participèrent à la diffusion de cette science.

Dès 1977, la sophrologie quitte le milieu hospitalier pour se diriger vers le domaine social, où sa finalité devient prophylaxique (prévention et promotion de la santé). Ensuite, la sophrologie se fera une place méritée dans la pédagogie, le domaine sportif, et l’accompagnement personnel.

D’autres courants sophrologiques se sont développés. La sophrologie Caycedienne est devenue une marque déposée. L’Association Européenne de Sophrologie développe depuis les années 80, sous l’impulsion du Professeur Yves Davrou, la sophrologie dynamique.