Si au 18° siècle, l'époque de Pasteur et de la découverte des microbes, la santé se définissait comme l'absence de maladie, aujourd'hui, elle est plus considérée comme une ressource individuelle et collective. La santé devient un concept holistique qui prend en compte toutes les dimensions de l'individu: physique, émotionnel, psychique, énergétique et social. Il s'agit plus d'une dynamique que d'un état stable. L'être humain vit, en interaction avec son entourage en perpétuel changement. L'individu s'adapte, chaque cellule du corps humain fait face aux agents agresseurs et se renouvelle régulièrement. La santé est le résultat des processus complexes maintenant l'équilibre de toutes les fonctions de l'individu.

A venir

Nouvelle session d'intitiation à la sophrologie dynamique

Mardi 18 avril 2017